Rencontre avec deux auteurs

lundi 11 février 2013
par  Mme Boulandet
popularité : 9%

Il faisait beau, ce vendredi 8 février. Nous avons pris le bus pour nous rendre à la Médiathèque Jean-Jaurès. Là, sous la grande verrière, nous avons pu nous installer et... commencer à avoir le trac !
JPEG - 1.1 Mo
Jean-Claude MOURLEVAT nous a tout de suite mis à l’aise : " je vois que vous avez des feuilles... Vous avez sans doute préparé de questions... Alors, je vais vous demander de mettre ces feuilles dans vos poches. Je n’ai pas envie d’entendre le bruissement des papiers pendant deux heures. Je préfère que nous parlions simplement, entre bons amis, sans formalité."

Bon, alors, nous rangeons nos questions !

Puis, les élèves de 5°3 mettent les masques élaborés en Arts Plastiques et commencent à lire les portraits des Parfumeurs qu’ils ont écrits en cours de français. Il faut parler dans le micro... ce n’est pas facile. Nous sommes intimidés, mais nous nous en sortons "comme des chefs" !
JPEG - 483.2 ko
Ensuite, c’est au tour du jeu des questions-réponses... sans nos feuilles de préparation, donc !
À ce moment, les auteurs se livrent. On apprend ainsi qu’ils ont toujours avec eux des cahiers sur lesquels ils écrivent dès que possible... et qu’ils ont tous les deux souvent du mal à se relire. D’ailleurs, JC Mourlevat se souvient d’avoir retrouvé un jour ses bulletins scolaires de CE2, sur lesquels son institutrice avait noté : " Jean-Claude écrit mal", puis "Jean-Claude écrit de plus en plus mal", pour terminer, au troisième trimestre, par : "Je ne parviens plus à lire Jean-Claude" !

On apprend aussi que les livres qui ont donné envie à Christophe Mauri de devenir écrivain sont Harry Potter, qu’il a lus lorsqu’il était en classe de Quatrième.

Monsieur Mourlevat nous explique comment il a choisi le nom de ses Parfumeurs, dans La Rivière à l’Envers  : il avait sous les yeux une carte de Hongrie, il a posé le doigt au hasard... et il est tombé sur la ville d’Estergom ! Un jour, lors d’un salon d’écrivains en Suisse, il a rencontré une jeune femme qui s’appelait Hannah et qui était née à Estergom !

Chaque auteur a ensuite lu un passage d’un ouvrage (Mathieu Hidalf par Mourlevat et Le Combat d’Hiver par Mauri).

Pour terminer la rencontre, les élèves de Quatrième expliquent à Monsieur Mourlevat leurs créations réalisées en Arts Plastiques, sur le thème du Parcours .

Ce fut un bien bel après-midi !

Monsieur Mourlevat a écrit un petit mot à Madame Boulandet, dans lequel il dit qu’il a lu avec grande attention le "manuscrit" offert par les Cinquièmes : "J’ai vu votre travail, sa qualité, sa drôlerie. C’est vraiment bien imaginé et magnifiquement réalisé. Bravo et merci ! Je le garde précieusement."



Portfolio

Marie Alix en maîtresse de cérémonie Rosagom Jean Claude Mourlevat lit Mathieu Hidalf Christophe Mauri lit Le Combat d'Hiver JPEG - 1.1 Mo JPEG - 454.4 ko

Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

E-sidoc : Le CDI en ligne


Espace numérique de travail